The Vampiric Entertainment

Forum de la guilde The Vampiric Entertainment (Serveur Sumens)
 
PortailAccueilCalendrierRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le destin d'un majordome au deux visages.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebastian
Touriste
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 31/07/2015
Age : 20
Localisation : Marseille

Feuille de personnage
Nom du personnage: Sebastian
Divinité: Iop
Age du personnage: 20 ans

MessageSujet: Le destin d'un majordome au deux visages.   Mar 15 Sep - 3:33

Vous vous baladez dans le paisible village d'Amakna, profitant d'un soleil radieux. En quête de savoir, d'aventure et de réponses. Cependant la lumière du soleil semble disparaître à jamais vous laissant dans une obscurité ténébreuse. Seul la douce lumière de la lune vous rappelle que vous êtes encore en vie, ainsi que les frissons que vous porte la pluie. Vous cherchez désespérément l'auberge, seulement vos jambes cesse de bouger lorsque vous apercevez la silhouette d'un homme hurlant après la vie, après la lune tel un meulou solitaire qui pourtant sa lumière vous aide à y voir dans ces ténèbres qui vous entoures...
Vous arrivez à la taverne, bizarrement sombre et vide, près de la cheminée éteinte uniquement la petite braise d'une pipe se vit, vous comprenez donc que vous n'êtes pas seul. Un vieil homme caché dans l'ombre uniquement une partie de sa bouche est visible grâce à la lumière qui jaillit à chaque bouffé. Les hurlements perdurent, alors vous questionnez l'inconnu.
"Qui est-ce ? Pourquoi crie t'il ?"

Vous découvrez donc la voix de cet homme, une voix grave et faible, "Pourquoi il ne devrait pas ? Cet homme n'est plus, son âme se meurt. Chaque hurlement, est une dague qui perfore son cœur.".
Surpris des mots de l'homme vous insistez sur l'identité de ce mystère tourmenté, le vieil homme commence alors une histoire après ces quelques mots :



Citation :
"Il est le jour, comme la nuit. Il est Bonta, comme Brâkmar. Il est le majordome au deux visages. Il est Sebastian Dõrneaz."






[HRP/ La suite bientôt ! Donnez moi vos avis, conseil ou autre ! /HRP]


Dernière édition par Sebastian le Mar 15 Sep - 10:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sebastian
Touriste
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 31/07/2015
Age : 20
Localisation : Marseille

Feuille de personnage
Nom du personnage: Sebastian
Divinité: Iop
Age du personnage: 20 ans

MessageSujet: Re: Le destin d'un majordome au deux visages.   Lun 5 Oct - 16:24

Le vieil homme tire une bouffée de sa pipe puis commence son récit. "Cet homme.. est un différent, il est un mystère pour nous tous la seule chose que je peut te dire à son sujet est simple. L'un des chapitres de sa vie, celui que je connais." Vous questionnez le vieil homme "Vous le connaissez ?". Le vieil homme agite sa pipe pour vous faire comprendre de vous taire et de vous installer. "Les jeunes de nos jours vous parlez plus vite que votre ombre. Enfin.. Si je peux mettre un titre à ce chapitre ça serait, le paria."

"Sebastian à l'âge de quatorze ans apparut dans le village avec une jeune fille, d'après ce que la vieille mamie Kiara m'a racontée c'était sa petite sœur."


Citation :
Vous fermez alors les yeux dans un premier temps à cause de la fatigue du voyage mais tout en écoutant le récit du vieil homme vous imaginez les deux enfants. Deux jeunes Iop côte à côte fusillés du regard par des villageois. Parmi ces habitants vous regardez les deux enfants sans aucune gêne comme si vous étiez là à ce moment précis. Un garçon ainsi qu'une fille, aux cheveux d'une teinte rose portant le même regard perçant. L'un des villageois lance des pierres sur les enfants en s'écriant "On veux pas de vous chez nous !" Le garçon prit alors la main de sa sœur et s'enfuit vers le château d'Amakna.  
Alors que les villageois les pourchassent, ils se retrouvèrent bloqués devant la porte du château car celle-ci étaient fermé. Sebastian se plaça devant sa petite sœur pour la protéger, malheureusement en vain contre une dizaine de villageois armé de faux et torche en feu. L'un d'eux assomma le jeune Iop d'un violant coup de pelle au visage laissant ainsi sa sœur sans défense. Des bruits sourd parviennent à vos oreilles comme si vous aussi vous étiez assommé, seulement des des cris sont légèrement audible ainsi que des pleurs, puis plus rien.


Vous ouvrez les yeux, le vieil homme vous observant. Il semble avoir fini son récit.
"Voilà ce que je sais." vous lui demandez "Mais, je ne comprends toujours pas."
"Si tu souhaite en savoir plus, demain à l'aube va donc au château questionne les anciens domestiques du comte Yurik, puis revient me voir."
Vous vous endormez, lorsque les hurlements de l'homme cesse. La nuit fût courte mais vous vous réveillé agréablement avec le chant des pious de la région.


Le soleil matinal caresse votre peau et vous montre la voix vers le majestueux château d'Amakna, vous arrêtez un instant devant la porte. Cette scène d'hier soir.. pauvres enfants, méritait t'il vraiment cela ?
Une jolie éniripsa vous regarde souriante. Lui rendant le même sourire, vous vous exclamez "Bonjour, mademoiselle." Celle-ci répond d'une voix douce et apaisante "Bonjour étranger, je m'appelle Silia, puis-je vous venir en aide ?" Une jeune femme gâtée par les dieux elle a visage angélique, une très longue chevelure d'un blond platine ainsi que des yeux vert.
"Et bien, je cherche quelqu'un qui pourrait me renseigner sur un homme du nom de Sebastian Dõrneaz."
La jeune Silia en entendant ce nom, voit son visage se décomposer de tristesse. Vous en déduisez donc qu'elle le connait. D'un geste délicat et gracieux elle vous attrape la main et vous emmène vers un banc à l'abris des oreilles indiscrète, semblerait-t'il que ce nom est un sujet tabou en ces lieux.
"Sebastian..? Qui êtes-vous ? Vous lui voulez du mal !?"
Vous répliquez d'un air rassurant pour calmer la jeune femme, l'expliquant votre venu. Celle-ci se calme et commence à vous raconter ce qu'elle sait.

"Le comte Yurik, un homme de cœur... Je me souviens de cette nuit là."  Vous fermez vos yeux et écoutez attentivement ce que la femme vous raconte.




Citation :
La porte du château s'ouvra, le bruit d'une canne s’avançant de l'obscurité puis un homme vêtu d'un manteau bleu marine et dorée apparaît, uniquement sa bouche souriante est visible. Plusieurs voix crient "C'est le comte ! Il est sorti ! Que fait t'il ici ?" l'homme à la canne d'un geste distingué de la main ordonne à ses deux domestiques, dont l'un d'entre eux étaient Silia, de récupérer les deux enfants et de les amener dans la maison Yurik. "Monsieur le comte ! Ils ne mérite pas la vie, ce sont des assassins pré-destiné, ils sont de ce clan..." le comte coupa la parole du villageois en raclant sa gorge et répliqua, "Villageoise, villageois. Êtes-vous les dieux pour décider de la vie de ces pauvres enfants ? Ne les accusez d'avoir du sang sur les mains alors que c'est évidant que ce n'est pas le cas. Regardez, qui est armé et qui ne l'ai pas. Quoi qu'il en soit, moi, Le comte Yurik d'Horval je prendrais en charge ces enfants."

 

Un doux son parvient à vos oreilles. Vous remarquez le Iop dans un lit d'une chambre miteuse, ce mystérieux son provient clairement de derrière la porte.

Spoiler:
 



Citation :
Silia : Vous vous réveillez enfin.

Sebastian : Où...où suis-je !?

Silia : Dans votre nouvelle maison, chez le compte Yurik, félicitation, vous et votre sœur vont devenir ses domestiques.

Sebastian : Ma sœur...et moi..? Alesia ! Alesia ! Où est-elle !?

Silia : Oh.. Elle est dans l'autre pièce, le comte s'occupe d'elle.

Précipitamant, le jeune iop se lève et se rue sur la porte.

Silia : Calmez-vous ! Elle va bien !

Sebastian ouvre violemment la porte en criant "Alesia...!!", en ouvrant celle-ci une lumière inonde le visage du Iop, puis tout s'éclaircie. Un grand hall au couleur rouge d'un noble et dorée d'un roi. Le comte était là, retenant la jeune fille d'une main délicate sur son épaule.

Yurik : Et bien, en voilà des manières jeune homme.

Sebastian : Laissez nous partir.

Yurik : Partir ? Et où comptez-vous aller ? Dehors, bien de personnes veulent votre disparition.

Sebastian : ... Que voulez-vous ?

Le comte serra Alesia contre elle, levant son autre main dans les airs désignant toute sa demeure.

Yurik : Je vous donne ma protection, en échange je veux faire de toi mon majordome attitré. Quant à ta sœur... je lui réserve sort bien particulier.

Sebastian : Et si nous refusions ?

Yurik : Inutile de répondre, vous n'avez plus le choix. Allons mon garçon... comment t'appelles-tu ?

Sebastian : Je suis Sebastian.




Du haut de cette scène un féca, vêtu du noir observe les deux enfants d'un regard malveillant.



[HRP/ Avis, correction si vous le voulez ! La suite bientôt ! /HRP]
Revenir en haut Aller en bas
 
Le destin d'un majordome au deux visages.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je cherche une adresse sympa pour deux nuits à Paris
» Mika : marié, deux enfants..
» Le destin de Lisa & Ugly Betty
» Deux Roues, Un guidon, des vibrations et des frissons.
» Restauration de deux Piper en tole JOUSTRA F-PIPER77 & JC-75

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampiric Entertainment :: Coin RP :: Coin RP !-
Sauter vers: