The Vampiric Entertainment

Forum de la guilde The Vampiric Entertainment (Serveur Sumens)
 
PortailAccueilCalendrierRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le temps des Dofus (Fragments retrouvés - tome 4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le temps des Dofus (Fragments retrouvés - tome 4)   Ven 22 Mai - 19:15

Sram et Enutrof s'interrogent : des dragons se sont incarnés dans le monde des douze, et si leur descedance est prolifique, des dofus apparaîtront bientôt. Mais es-ce si sûr ? Le dieux sram et Enutrof décident de donner un coup de pouce au destin. Et les talents du démiurge Sadida leur sont bien utiles.


"Jolie scène ! " se dit Sraù, contemplant le vol des dragons blancs et noirs. Il ramassa de la matière stellaire qu'il roula en boule pour en faire une sorte de coussin cosmique. Il s'y vautra mollement , se gratta le menton et se dit : "si seulement je pouvais me laisser pousser la barbe. ce serait vraiment classe...", puis se mit à réfléhcir aux événements récents et à leur conséquences sur l'Univers, ce qui promettait de prendre un certain temps.

Comme toujours lorsqu'il pensait, sa tête se mit à gratter, mais de l'intérieur. Pourtant, les idées ne s'y bousculaient pas, pas plus que les traits de génie d'ailleurs - attention : Sram était un stratège redoutable... a ses heures. Mais il n'était pas présentement au mieux de sa forme. Deux possibilité alors : soit une larve noire de l'astral s'était glissée en son fort intérieur, soit c'était sa conscience qui se manifestait... Une voix résonnait maintenant dans sa boite crânienne. A vrai dire, c'était à peine une voix, un murmure, ou plutôt un souffle, comme un courant d'air qui vient vous chatouiller...


"Sais-tu s'il y en a ?

- De quoi me parles-tu ?

- Ne fais pas ton innocent ! Le coeur du monde, le gage de paix et d'harmonie, sans eux rien ne pourrait exister, ils sont au-delà des pouvoirs des dieux !

- il n'y en aura ! Sur mes dagues, il y en aura...

- Tu parles tout seul, Sram ?"

La question avait été lancée par Enutrof, le dieu du dragon au corps flamboyant. Il avait rejoint Sram, et deployait ses ailes en un demi-soleil.

"Je te saurais gré de m'offrir tes lumières, Enutrof, mais je n'en ai nul besoin!"

Enutrof ne prit garde à la remarque du dieu à la tête de mort :

"Ma foi, je crois savoir de quoi tu parles... Figure-toi que là-bas, tout en bas, j'ai vu un dragon de feu et un dragon d'eau s'ébattre chacun dans leur élément... Je parierai qu'ils doivent être en compagnie de dragon de terre et d'air... Tu le sais comme moi : si des dragons élémentaux peuplent ce Monde, il est probable qu'il abritera bientôt des Dofus ! Ce serait souhaitable d'ailleurs. Sans Dofus, le Monde sombrera dans le chaos, sans qu'aucune vie ne puisse jamais s'y développer...

- Que veux-tu ? Nous autres dieux sommes à la merci du bon vouloir de ces dragons... Sauf ton respect Enutrof...

- Certes ! Telles sont les lois de l'univers... Mais crois-moi, nous ne sommes pas prêts de voir nos premiers fidèles croître et se multiplier ! Encore faudrait-il que le coeur de ces dragons palpite d'un amour ardent... Et d'après ce que je sais les dragons noirs ne sont pas connus pour leurs batifolages ! Ils préfèrent s'entre-déchirer et chercher querelle au tout venant... Les dragons élémentaux ? Ils ne pensent qu'à s'amuser. Quant aux dragons blancs, je les connais... De hauts sentiments, nobles et purs, mais rien de passionnel... Ce qu'il nous faudrait, c'est une once de sensualité, une seule larme de volonté suffirait même sûrement ! Sans cela, on peut attendre longtemps avant que l'un de ces dragons ne donne un dofus !"

Sram croisa ses longs doigts effilés sous son menton. Il jeta un oeil distrait au loin, du côté du dieu Sadida. Le dieu menait une sarabande, il se déhanchait, agitait les bras et les êtres minuscules faisaient de même à ses pieds...

" En voilà un que le destin du Monde n'inquiète pas ! lâcha Enutrof d'un air désabusé.

- Mais son art pourrait nous être bien utile... dit Sram. Suis-moi !"

Sram et Enutrof apparemment auprès de Sadida. Le dieu au masque crénelé continuait de danser tout en les observant du coin de l'oeil.

"Aurais-tu un instant à nous accorder, dieu Sadida ?

- Je suis en plein rituel d'invocation ! Arrêter m'est impossible ! C'est comme si on demandait à la pluie de s'immobiliser !
- Je le fais tout le temps ! marmonna Enutrof à l'adresse de Sram.

- Oui, mais toi tu n'es pas respectueux du cycle de la nature..." chuchota ce dernier avant de reprendre tout haut :

"Dieu Sadida, tu sais ce qu'il nous faudrait ? Que tu envoûtes chacun des dragons du Monde des Dix... Un bel envoûtement dont tu as le secret, qui enchante ces tas d'écailles !

- Et pourquoi ferais-je cela ? dit Sadida tout en dansant.

- Et bien sinon, il pourrait arriver la même chose que la dernière fois : le coup de la météorite ! Tu sais bien ce qui est arrivé à ce Monde tout bleu dont parlait Osamodas tout à l'heure ?

- Tu veux dire qu'il n'était pas protégé par des Dofus ? Et qu'il en est de même pour le Monde des Dix ? Fâcheux, très fâcheux pour nous tous...". Cette fois-ci, Sadida stoppa sa danse.

" Mais nous pourrions aider un peu ces dragons, dit Enutrof. Je me tarque d'en connaitre un bout sur la psychologie draconique : en vérité, s'ils éprouvaient le plus noble des sentments, l'amour, il est sûr qu'une floppée de Dofus serait créée !"

Enutrof laissa à Sadida le temps de réfléchir, puis ajouta :

" Tu pourrais peut-être confectionner des poupées à leur image...

- Elaborer un envoûtement d'amour... reprit le dieu feuillu. Et, éventuellement, donner la vie à une créature charmeuse de dragons ? Oui, tout cela semble possible.

- J'aime lorsque tu parles comme ça, dieu Sadida !" s'exclama Sram.

Des doigts habiles de Sadida naquirent des poupées qui étaient à l'image des dix dragons : trois poupées noires, trois poupées blanches et une pour chaque dragon élémental.

Les créatures de Sadida se révélèrent être de véritable armes de séduction... Il faut dire que le dieu les avait revêtues chacunes d'une peau de Kralamoure moulante, et qu'il avait prit soin aussi de leur donner des bâtons d'amour. Les effets de ce bâtons étaient bien connus sur les Kralamoures mâles qui tombaient fous d'amour dès qu'ils en sentait les effluves. Avec un peu de chance, s'était dit Sadida, il en serait de même pour les dragons... Mais plus que cela, ces poupées étaient des miroirs d'amour... Lorsque le premier dragon vit la créature qui lui était destinée, il n'adimira ni les nuances moirées de la peau de kralamoure, ni le bâton. Il succomba tout simplement aux reflets de son propre coeur : c'était comme si une part de lui-même se trouvait devant lui. Pour une créature aussi narcissique qu'un dragon, c'était comme vivre un rêve éveillé ! Et cet amour magique se condensa tant et si bien qu'il prit la forme d'un oeuf. Tous les dragons furent séduits : un à un, ils tombèrent fou amoureux. Ainsi, les Dofus furent engendrés...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps des Dofus (Fragments retrouvés - tome 4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connexion de plusieurs ordinateurs à internet en même temps
» Il faut laisser le temps au temps.
» Les premiers temps de la musique : la musique antique
» Temps de réception : achat sur billetnet
» Les pires reprises de tous les temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampiric Entertainment :: Coin RP :: Coin RP ! :: Bibliothèque :: Fragments retrouvés-
Sauter vers: